ah-my-goddess-anime

Ah! My goddess: Un manga à voir cet été

Salut les mecs!! Aujourd’hui c’est pour vous!! Enfin ça ne vous empêche pas les filles de lire aussi car même si je vais vous parler d’un manga qualifié de seinen qui veut dire « manga pour jeune homme ». Cet animé est tout à fait regardable par un public très large. Evidemment, vu la catégorie il y a pour vous les gars des jolies filles bien formées et des situations ambiguës mais ne nous cachons pas, ça nous amuse quelques fois pas vrai les filles? Ah! My goddess de Kosuke Fushijima est un animé apparu en 2005 sur les écrans. C’est un « gentil » seinen, ni trop lourd, ni trop pervers, ce manga est le parfait remède à une lassitude profonde ou un ennui tenace.

Ah! My goddess est d’autant plus amusant que c’est l’histoire d’un étudiant, Morisato Keichi, qui n’a aucun succès avec la gente féminine (mais alors zéro vraiment) mais qui, par une erreur de numéro, se retrouve à habiter avec une déesse, Belldandy, après que celle-ci ait exaucé son souhait. Une déesse, dans tous les sens du terme, magnifique physiquement mais aussi dotée de magie et d’une grande gentillesse. Belldandy est très vite rejointe par ses deux soeurs, Urd l’aînée (aguicheuse et experte en potion) et Skuld la cadette (possessive et experte en mécanique et technologie), puis plus tard par une rivale, Peorth, après une autre erreur de numéro de la part de Keichi. Toutes aussi jolies mais avec des caractères bien différents, ces trois nouvelles déesses vont, elles aussi, graviter autour de Keichi alors qu’il n’a rien demandé. Le côté fantastique est présent mais il ne dérange pas car il ajoute cet touche d’évasion dont on a souvent besoin pendant les vacances… Le personnage de Keichi est très attachant car il ne comprend rien aux choses qui lui arrivent. Il est plutôt maladroit et a souvent la poisse mais il ne s’arrête pas de vivre pour autant et avec Belldandy à ses côtés il va donner le meilleur de lui-même pour être à la hauteur. Un anime comique et rafraîchissant mais aussi romantique et mignon. Malgré les corps de rêves des déesses dédiés aux garçons, tous peuvent en profiter!!

Un petit plus pour montrer que Ah! My goddess n’est pas fondé sur rien du tout. Chaque déesse est inspirée des trois nornes veillant sur Yggdrasil, l’arbre-monde de la mythologie scandinave alias le système informatique des déesses dans Ah! My goddess. Voici donc leur photo avec les nornes leur correspondant:

photo des trois deesses

Urd-Déesse du passé                    Belldandy-Déesse du présent                Skuld-Déesse du futur

Voilà voilà sachez qu’il y a deux saisons de Ah! My goddess et en dérivé il existe aussi Ah! My mini goddess qui sont les aventures de Belldandy, Urd et Skuld alors qu’elles sont miniaturisées mais ce sont des épisodes de 5 minutes seulement.

Découvrez aussi un animé décalé ou encore un particulier: Parasite (Kiseiju) – Un manga pas comme les autres et Hinomaru Zumou : un sumo particulier

Partager cet article

Pas de commentaires

Donnez votre opinion