chris pratt gardiens de la galaxie

Chris Pratt une star montante du grand écran

J’ai découvert Chris Pratt dans le film qui a connu un succès mondial (et pas sans raison) Les Gardiens de la Galaxie. Personnellement, je trouve cet acteur génial de par son originalité et son côté un peu je m’en foutiste. Et apparemment, il semblerait qu’il soit désormais la poule aux œufs d’or des plus grands réalisateurs. Reprenons ici les grandes étapes qui ont marqué l’ascension fulgurante de Chris Pratt. Et tant qu’on y est on en profitera pour jeter un œil à sa transformation physique.

4 Septembre 2012 : Hot Babes

Je ne vais pas beaucoup m’attarder sur ce film car c’est … un navet. Une petite image pour résumer le film quand même :

chris pratt hot babes

1 Août 2012 : 5 ans de Réflexion (voir la fiche du film)

Chris commence à prendre de l’ampleur en décrochant le 3ème rôle avec Jason Segel et Emilie Blunt. Un bon film de comédie romance avec un Chris Pratt délirant.

chris pratt 5 ans de réflexion

13 août 2014 : Les Gardiens de la Galaxie (voir la fiche du film avec critique)

Là ça y est, Chris Pratt s’immerge dans le monde du cinéma Hollywoodien à gros budget … et ça lui va comme un gant. Il joue pour la première fois un premier rôle au grand écran et c’est une totale réussite. Film à voir absolument. On notera quand même une transformation physique impressionnante façon Hollywood.

chris pratt gardiens de la galaxie

Alors qu’il termine le tournage des Gardiens de la Galaxie, il semblerait que ce petit filou de Spielberg ait gardé un œil sur lui et lui propose de jouer le rôle principal dans Jurassic Park 4. Un rêve de gosse pour Chris, grand fan de la saga.

Le pire dans tout ça, c’est qu’il semblerait qu’en 2009, Chris ait prédit que Spielberg lui propose le rôle pour le prochain Jurassic Park. Regardez ça dans cet extrait de la série Parks and Recreation.

A venir le 10 Juin 2015 : Jurassic World (voir la fiche du film)

Et une petite image en bonus d’un Chris Pratt qui semble être devenu adepte de la barbe.

jurassic pratt

 

Partager cet article

Pas de commentaires

Donnez votre opinion